Axes que je souhaite développer dans le futur

L’enseignant adhère aux objectifs de l’enseignement définis dans le décret « Missions » et il les met en œuvre en jouant son rôle dans l’institution scolaire : il est un acteur social

J’aimerai suivre une formation sur l’anthropologie car je pense qu’étudier l’être humain sous tous ses aspects (physique et culturel) peut m’apporter une vision plus ouverte sur les différentes cultures, l’influence de la société sur les apprenants, …

Je pense qu’en tant qu’enseignant, comprendre les différentes cultures permet d’éviter les stéréotypes. Cela favorise également la neutralité.

L’enseignant remet régulièrement en question ses connaissances et ses pratiques et les actualise : il est un chercheur

Dans le secteur d’activité où je travaille, l’évolution technologique est très importante. Il convient donc que les cours que je dispense soient régulièrement mis à jour. Pour cela, je compte continuer à suivre des formations dans mon domaine. L’année dernière, j’ai suivi quatre modules de cours à distances via le site TechnofuturTIC :

Je suis également des cours du soir à l’IFAPME en décoration d’intérieur. Bien que ce ne soit pas directement lié à l’infographie, je trouve toujours intéressant d’acquérir de nouvelles compétences.

L’enseignant maitrise parfaitement les contenus disciplinaires qu’il enseigne et il les situe dans un contexte plus vaste : il est un maître instruit

Cette année, j’ai dû réaliser une séquence pédagogique sur l’impression en sérigraphie. Je ne maitrisais pas cette technique. Je me suis donc formée avant afin d’être capable de mener à bien ce projet avec mes élèves.

Il y a d’autres techniques que je ne maîtrise pas bien, comme l’imagerie de synthèse par exemple. Je compte donc regarder dans le programme les compétences que les apprenants doivent maîtriser afin de m’exercer avant et de les maîtriser également.

Cette matière n’est pas dans le programme des cours que je donne à l’ICADI, mais si un jour, on me confie la charge d’un tel cours, il faut que je sois prête.

L’enseignant est capable d’entrer en relation avec ses élèves, leurs parents, ses collègues; les autres acteurs de l’école et sa hiérarchie : il est une personne sociale

Cette année, à l’occasion de mon remplacement à l’ICADI, je participe activement à la vie de l’école. J’essaie continuellement de collaborer avec mes collègues et de rendre compte de mon travail à Madame la Directrice.

Mais j’aimerais aller plus loin et, pourquoi pas, participer à des séminaires pour analyser ma pratique, les points à améliorer. Je pense qu’en tant qu’enseignant, il faut continuellement se remettre en question.

J’aimerais également essayer d’installer une organisation d’enseignement inspirée du système nordique. Je pense qu’il faudrait décloisonner les classes afin que les apprenants aient le loisir d’aller voir chaque prof en fonction de ses besoins. Par exemple, pour la réalisation d’une affiche ils pourraient aller voir le professeur de français pour vérifier l’othographe, le professeur d’histoire de l’art pour l’utilisation des couleurs, le professeur de technologie pour la conception d’une grille de mise en page, etc. Chaque professeur ayant des spécificités différentes, l’élève devrait avoir le loisir d’aller trouver la bonne personne à n’importe quel moment.

L’enseignant est amené chaque jour à initier, gérer, réguler des situations d’apprentissage, à les évaluer : il est un pédagogue

En tant qu’enseignante, je pense qu’il est très important de se former continuellement. Notamment en ce qui concernera la pédagogie. J’aimerais suivre des modules de formation concernant surtout la pédagogie différenciée. Je pense que c’est très important de pouvoir donner aux apprenants ce dont ils ont besoin. Pour cela il faut savoir cibler et identifier leurs besoins.

Tous les savoirs de l’enseignant sont indissociables de leur exercice professionnel : il est un praticien

Il est très utile d’analyser ses propres pratiques d’enseignement. Je pense que la remise en question perpétuelle améliore la pratique.

J’aimerais mettre en place un système audiovisuel d’analyse de terrain. C’est-à-dire que je filmerai ma pratique d’enseignement pour pouvoir l’analyser après coup. Observer ce qui fonctionne, ce qui ne fonctionne moins bien et ainsi améliorer ma technique.


Administration de l’Enseignement et de la Recherche Scientifique. (2001). Devenir enseignant. Bruxelles : Ministère de la Communauté Française.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s